Comment tailler une haie ?

Pour manier le taille-haie comme un expert, il faut mettre en œuvre quelques gestes simples lors de vos travaux de coupe. Dans cet article, nous vous apprenons les techniques de base qui vous permettront d’obtenir de très bons résultats !

Outils nécessaires pour tailler une haie

Vous aurez besoin des outils suivants pour travailler dans les meilleures conditions possibles :

  • Un taille-haie : il vous permettra d’assurer efficacement une grande partie du travail de coupe. Si vos haies sont grandes et épaisses, mieux vaut utiliser un appareil puissant et robuste comme le Bosch AdvancedHedgeCut 65, que vous pouvez trouver ici sur Amazon. Pour tailler de petites haies ou pour du travail de précision, favorisez un appareil léger et maniable comme le Black & Decker BEHT251, également disponible sur Amazon.
  • Du matériel de protection pour travailler en toute sécurité. Il est conseillé de se munir d’une paire de gants de jardinage, de lunettes de protection et d’un casque antibruit.
  • Un ébrancheur ou un sécateur pour couper les très grosses branches.

Si vos haies sont hautes, vous aurez également besoin d’une échelle ou d’un petit échafaudage pour atteindre les sommets. Enfin, d’autres accessoires peuvent être utiles selon votre type de taille-haie : une rallonge électrique pour un taille-haie filaire, une seconde batterie pour un taille-haie sans-fil, un bidon de carburant pour un taille-haie thermique, etc.

Gestes à adopter pour entretenir une haie

Entretien des faces latérales

Pour tailler les flancs d’une haie formelle, munissez-vous de votre taille-haie et effectuez des mouvements circulaires du bas vers le haut.

Schéma tailler une haie

Il est important de bien respecter ce sens de coupe. D’une part, cela permet de faciliter l’évacuation des retombées végétales hors de vos haies. En effet, en taillant dans le sens inverse, les branches coupées risquent de s’accrocher aux parties larges plutôt que de retomber directement au sol. Les mouvements remontants sont également gages d’un meilleur contrôle sur votre appareil. Vous maintenez plus aisément le lamier parallèle à la haie et limitez le risque de faire des trous.

Plante grimpante

Un autre bon réflexe consiste à « donner du fruit » à vos haies, autrement dit, à faire en sorte que la base de vos arbustes soit légèrement plus large que leur sommet. Cela garantit une distribution homogène de la lumière du soleil sur les flancs et empêche les pieds de se dégarnir par manque d’éclairement. C’est aussi une manière d’améliorer l’écoulement de la pluie le long de vos haies. Enfin, vos clôtures végétales sont nettement plus esthétiques lorsqu’elles sont entretenues de cette manière.

Schéma inclinaison haie

Les gestes que vous effectuez ont également un impact sur votre endurance physique. Les longues sessions de coupe peuvent fatiguer les bras et le haut du corps. Alors pour minimiser les efforts et limiter la sensation de fatigue, gardez le taille-haie proche corps en tendant les bras le moins souvent possible.

Entretien du sommet

La plupart des haies ont un sommet plat. C’est une forme élégante, simple à réaliser et facile à entretenir. Certains arbustes peuvent aussi avoir des formes plus fantaisistes, avec des sommets arrondis ou pointus. C’est souvent le cas dans les régions fortement enneigées durant l’hiver, puisqu’une accumulation de neige ou de glace au sommet peut endommager les arbustes.

Sommet arbuste

De la même manière que pour les flancs, l’entretien des sommets se fait grâce à des mouvements circulaires. Pour avoir un sommet plat et bien lisse, placez la barre de coupe perpendiculairement à la haie et inclinez légèrement le lamier dans le sens de coupe. Décrivez des mouvements en arc de cercle et couvrez la plus grande surface possible jusqu’aux bords. Cela vous permet d’évacuer les branchages coupés hors du sommet pour les faire tomber au sol.

Technique pour faciliter la taille de vos haies

Pour faciliter l’entretien de haies formelles, vous pouvez les tailler « au cordeau ». C’est une technique communément utilisée et qui assure une silhouette nette et droite à vos haies. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • Deux piquets dont la taille est supérieure ou égale à celle de vos haies.
  • Un cordeau de jardin suffisamment long pour pouvoir être accroché entre les deux piquets.
Schéma taille cordeau

Installez les piquets aux deux extrémités de la haie. Ces piquets vont faire office de support pour le cordeau, qui doit longer la haie à la hauteur de coupe souhaitée. Grâce à cette méthode, aucun risque de tailler en diagonale et de se retrouver avec une hauteur différente aux deux extrémités. N’hésitez pas à prendre du recul de temps en temps afin de constater une éventuelle tendance à dévier. 

De manière analogue, vous pouvez adapter la technique du cordeau pour l’entretien des faces latérales, même si cela demande un peu de pratique.

Tailler une haie libre

Les haies libres sont de petits arbustes très appréciés pour leur forme naturelle. L’entretien de ces haies est plutôt léger et consiste à travailler sur l’harmonie globale des arbustes dont elle est composée. Autrement dit, il suffit de retirer les branches qui viennent casser l’aspect naturel de vos haies, ou qui sont tout simplement mal orientées. Pour cela, vous pouvez utiliser une cisaille ou un petit taille-haie comme le Gardena EasyCut 450/50, très abordable financièrement et qui peut se trouver sur Amazon.

Haie libre

Pour que vos haies libres s’étendent verticalement plutôt qu’horizontalement, munissez-vous d’un sécateur et coupez les branches qui partent en direction du haut ainsi que celles qui partent vers l’intérieur de la haie. D’ici la prochaine saison, ces branches repousseront en hauteur.

Enfin, essayez de toujours couper vos branches à l’intersection entre deux rameaux, voire à la base des feuilles. Si vous coupez au milieu de la tige, celle-ci peut se dessécher et devenir un endroit favorable à l’apparition de parasites.